CCI Research Logo

FAQ


  • L'enquête canadienne sur le tabac, l'alcool et les drogues chez les élèves (ECTADE) est un sondage en milieu scolaire menée tous les deux ans pour le compte de Santé Canada auprès d’un échantillon d’élèves de la 7e à la 12e année (du secondaire I au secondaire V au Québec) dans les 10 provinces canadiennes.
  • Auparavant appelée Enquête sur le tabagisme chez les jeunes (ETJ), l'ECTADE recueille des données sur la consommation de tabac, d’alcool, de cannabis et d'autres drogues chez les jeunes ainsi que sur d'autres aspects liés à la santé, comme l'intimidation.
  • La première enquête sur le tabagisme chez les jeunes (ETJ) a été menée en 1994 puis en 2002; l'ETJ collecte des données tous les deux ans depuis 2004-2005. L'ECTADE recueille des données bisannuelles depuis 2014-2015. En raison de la pandémie de COVID-19, elle n'a pas été réalisée en 2019-2020.
  • CCI Research Inc., une compagnie canadienne de recherche par sondage, a été engagée pour mener à bien le cycle 2021-2022 de l'ECTADE.
  • Il est essentiel de comprendre les tendances canadiennes en matière de consommation de tabac, d'alcool et de drogues pour élaborer, mettre en œuvre et évaluer efficacement les stratégies, les politiques et les programmes visant à lutter contre la consommation problématique de substances.
  • Il est communément reconnu que les enfants d'âge scolaire et les jeunes sont les plus susceptibles de faire l’essai des produits du tabac, de l'alcool et des drogues. Il s'agit d'un projet important pour la jeunesse canadienne!
  • Par exemple, lors de l’ECTADE 2018-2019, nous avons appris ce qui suit :
    • Parmi les élèves de la 7e à la 12e année ayant essayé de fumer, l'âge moyen de ceux qui ont fumé une cigarette pour la première fois, ne serait-ce qu'une bouffée, était de 13,7 ans.
    • Le taux de prévalence des élèves ayant déjà essayé la cigarette électronique a doublé en 2018-2019 par rapport à 2016-2017.
    • Parmi les élèves qui avaient récemment fumé une cigarette ou utilisé une cigarette électronique, la majorité avait obtenu le produit auprès d'une source sociale plutôt que d’un détaillant.
    • L'alcool demeure la substance dont la prévalence de consommation est la plus élevée parmi les élèves canadiens de la 7e à la 12e année.
    • Le cannabis, qui comprend la marijuana, le haschich et l'huile de haschich, présente la prévalence de consommation la plus élevée après l'alcool.
    • L'âge moyen auquel les élèves canadiens de la 7e à la 12e année essaient pour la première fois une boisson alcoolisée était de 13,4 ans et l'âge moyen auquel ils consomment du cannabis pour la première fois était de 14,3 ans en 2018-2019.
    (Source: récupéré à l’adresse https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/enquete-canadienne-tabac-alcool-et-drogues-eleves/2018-2019-sommaire.html)
  • La pandémie mondiale de COVID-19 a modifié la vie des élèves du Canada, ce qui a accru l'importance de l'enquête, car elle permet de capter tout impact sur la consommation de tabac, d'alcool, de cannabis et d’autres drogues parmi ces élèves.
  • Il est nécessaire de procéder régulièrement à des évaluations dans le but de contribuer à l’élaboration et au suivi efficaces des programmes visant à réduire la consommation de substances, et les préjudices qui y sont associés, au sein de la jeunesse canadienne ainsi qu'à réglementer les produits du tabac et des drogues illégales.
  • L'ECTADE fournira à Santé Canada, aux provinces, aux écoles, aux collectivités et aux parents des données actuelles et fiables sur la consommation de tabac, d'alcool et de drogues des jeunes Canadiens, ainsi que sur d'autres problèmes de santé comme l'intimidation.
  • La population étudiée comprend un échantillon représentatif d'au moins 36 000 jeunes, soit environ 6 000 élèves de la 7e à la 12e année (du secondaire I au secondaire V au Québec) dans toutes les provinces canadiennes.
  • L'ECTADE recueille des données sur des sujets comme le tabagisme, la consommation d'alcool, la consommation de drogues (illégales, sur ordonnance, en vente libre, etc.) et les problèmes reliés à la santé tels que l'intimidation.
  • En outre, certaines données démographiques seront colligées (par exemple, le sexe, l'orientation sexuelle, l'origine ethnique) afin de dresser une image claire des comportements étudiés, puisque différents groupes de personnes (par exemple, les hommes et les femmes) peuvent consommer du tabac ou d'autres substances particulières à des rythmes différents, ou avoir besoin de différents types de mesures pour prévenir leur tabagisme ou leur consommation de substances.
Chaque école désignera une personne responsable de l'enquête. Nous fournirons à chaque personne responsable le soutien nécessaire, à savoir des webinaires, des instructions, de la formation, des guides vidéo et, bien sûr, le matériel d’enquête lui-même. Les écoles seront invitées à :
  • Désigner un membre du personnel comme personne responsable de l’enquête de l’école. Celle-ci sera la personne-ressource du projet et supervisera le déroulement de l'enquête dans l'école.
  • Fournir de l’information sur l'enquête aux membres du personnel de l'école, aux élèves et aux parents, ainsi qu’aux tuteurs et tutrices, en utilisant les documents et les modèles fournis avec les formulaires de consentement.
  • Faire remplir le questionnaire par les élèves pendant une période de 30 à 40 minutes en classe, à une date choisie par votre école, sous la supervision d'un enseignant ou d'une enseignante.
  • Renvoyer les enquêtes par service de messagerie à CCI Research (une étiquette de retour prépayée vous sera fournie).
  • Fournir un retour d'information sur le processus (au moyen d'un formulaire en ligne) afin d’éclairer les possibles améliorations aux futures éditions de l'ECTADE.
  • Ce projet a été examiné et a reçu l'approbation du comité d'éthique de la recherche de Santé Canada.
  • Les commissions ou centres de services scolaires et les écoles ont également la possibilité de passer le questionnaire en revue avant d'accepter de participer à l’enquête.
  • Conformément aux protocoles des commissions ou centres de services scolaires, les parents, les tuteurs et les tutrices ou les élèves doivent donner leur permission ou leur consentement avant la participation au projet.
  • Les recherches démontrent que les jeunes de la 7e à la 12e année connaissent déjà ces sujets. Le tabagisme et la consommation de substances font partie des sujets abordés dans le cadre du programme de santé scolaire. .
  • Nous encourageons les écoles à intégrer l'expérience de l'ECTADE aux discussions sur ces sujets, et à utiliser leur rapport, comportant les principaux résultats de l'enquête, comme outil pédagogique.
  • Il n'est pas prévu que participer à cette enquête puisse présenter des risques pour les élèves. Cependant, il est possible que certains élèves soient exposés à des sujets qui sont nouveaux pour eux.
  • S’il advenait que les chercheurs estiment qu'un élève doive être protégé, la situation devrait être signalée aux autorités conformément à la loi. Bien que cette enquête soit confidentielle et ne nécessite aucune information permettant d'identifier un élève, un jeune pourrait indiquer plus d'informations que celles demandées dans le questionnaire, ce qui permettrait aux autorités de l'identifier.
  • Les procédures de permission et de consentement utilisées pour l'ECTADE sont basées sur les procédures requises au sein des commissions ou centres de service scolaires et des écoles.
  • Tous les élèves des classes concernées qui ont obtenu le consentement parental ou qui ont atteint l'âge de consentement et ont personnellement accepté de participer, peuvent prendre part à l'enquête et répondre au questionnaire.

  • Les procédures de consentement peuvent prendre l'une des trois formes suivantes :
    • Procédure de consentement passif : l’école distribue une lettre d'information aux élèves et à leurs parents ou leur tuteur ou tutrice. Un numéro de téléphone gratuit est mis à leur disposition, ainsi qu'un formulaire en ligne à remplir s'ils ne souhaitent pas que leur jeune participe à l'enquête. Si les élèves ont l’âge de consentir à participer à un projet de recherche, tel que déterminé par la commission scolaire ou l'école, ils peuvent choisir de participer à l'enquête eux-mêmes.
    • Procédure de consentement actif : l’école distribue une lettre d'information et un formulaire de consentement aux élèves et à leurs parents ou leur tuteur ou tutrice. Le formulaire peut être rempli en ligne ou, si l'école le souhaite, il peut être renvoyé en copie papier à l'enseignant de l'enfant.
    • Consentement de l'élève : la participation des élèves est volontaire, et tout élève peut refuser de participer à l'enquête, se retirer ou refuser de répondre à des questions de l'enquête à tout moment sans aucune sanction, même si un consentement préalable a été accordé. Les élèves qui ne participent pas à l'enquête doivent travailler silencieusement à leur bureau pendant que les autres élèves répondent au questionnaire.
  • Les réponses au questionnaire sont confidentielles. Aucun nom d'élève ne figurera ou ne sera lié aux réponses fournies dans cette enquête.
  • Après avoir rempli son questionnaire, chaque élève le placera en toute confidentialité directement dans l'enveloppe de la classe. Une fois l'enquête terminée dans la classe, l'enveloppe sera cachetée devant le groupe avant d'être retournée à la personne responsable de l’enquête de l’école afin d'être envoyée à CCI Research pour traitement.
  • Tous les résultats issus des données recueillies dans le cadre de l'enquête seront uniquement communiqués par groupe (p.ex, par niveau scolaire, par sexe) afin de garantir la confidentialité de chaque élève participant.
  • Les résultats seront communiqués aux écoles participantes sous forme agrégée à condition qu'au moins 20 questionnaires aient été reçus pour l’école en question.
  • La liste des écoles participantes ne sera pas publiée.
  • Les écoles recevront un rapport comportant des résultats de l’enquête, pour peu qu’au moins 20 questionnaires ait été remplis dans une école donnée. Toutefois, elles sont les seules à pouvoir partager ces résultats et rapports. Les résultats des écoles ne seront pas diffusés par ailleurs.
  • Les écoles ne seront pas spécifiquement identifiées dans l’ensemble des données à usage public qui sera obtenu.
  • L'ECTADE fournira à Santé Canada, à chaque province, aux écoles, aux collectivités et aux parents des données pertinentes et fiables sur la consommation de tabac, d'alcool et de drogues, ainsi que sur d'autres questions connexes. Les avantages potentiels considérables de la participation sont les suivants :
    • Pour les parents : cette enquête leur permet de parler avec leurs enfants de la consommation de tabac, d'alcool et de drogues, ainsi que d'autres problèmes de santé comme l’intimidation.
    • Pour les écoles : la participation à l'ECTADE peut aider les écoles à créer un environnement plus sain. Par exemple, en utilisant leurs résultats, elles peuvent sensibiliser leur communauté scolaire au tabagisme des élèves et à d'autres comportements en matière de santé ainsi que créer des politiques et des programmes pour maintenir les élèves en bonne santé. Les résultats peuvent être partagés avec les parents, tuteurs et tutrices et les comités de santé scolaire afin de les sensibiliser et de faire progresser les campagnes de lutte contre le tabagisme ou contre l'intimidation. En outre, les résultats peuvent être intégrés aux cours sur la santé des écoles ou être partagés avec le bureau de santé publique local à des fins éducatives. De plus, CCI Research versera une rétribution de 200 $ à chaque école participante.
    • Pour les provinces : au niveau provincial, les résultats de l'ECTADE peuvent aider les gouvernements et les responsables de la santé publique à cerner les sujets de préoccupation et les tendances émergentes qui sont utilisées pour développer et améliorer des programmes et des politiques qui feront une différence positive.
    • Pour le pays : les tendances sont observées au fil du temps et servent de base à l'élaboration et à l'évaluation des politiques et des programmes fédéraux en matière de consommation de substances. Les données recueillies sur les expériences en matière d'alcool et de drogues contribueront à établir des données probantes pour éclairer la prise de décisions dans le cadre de la Stratégie canadienne sur les drogues et autres substances. Au fil des années, les données de l'ECTADE ont appuyé des changements concrets visant à améliorer la santé des jeunes, comme par exemple la récente interdiction fédérale relative aux cigarillos aromatisés et la légalisation du cannabis.
  • La participation à l'ECTADE est totalement volontaire pour toutes les parties.
  • Visitez le site www.info-ectade.ca pour obtenir de plus amples renseignements sur l'ECTADE, lire la FAQ ou consulter une copie du questionnaire et des lettres d'information destinées aux parents, aux tuteurs et aux tutrices.
  • CCI Research dispose également d'une description plus détaillée du projet dans un protocole de projet pouvant être fourni aux provinces, aux commissions ou centres de service scolaires et aux écoles sur demande.
  • L'ECTADE devrait se dérouler à nouveau au cours de l'année scolaire 2021-2022.
  • Santé Canada a mandaté CCI Research, société de recherche canadienne, pour mener cette enquête
  • Nous communiquons avec vous pour solliciter votre soutien, qui est essentiel à la réussite de l'enquête de cette année.
    • Dans le cas des ministères : Nous sollicitons votre soutien formel pour ce projet avant d'approcher les commissions ou centres de service scolaires dans la province. Une lettre de soutien au projet signée, qui leur garantira que le projet est soutenu par le ministère de l'Éducation, pourrait être utilisé lorsque nous approcherons les administrations scolaires. Nous vous serions également reconnaissants de nous fournir une liste d'écoles par commission scolaire comportant des informations de base, comme le nombre d'élèves par niveau et par sexe, afin de nous aider à vérifier notre plan d'échantillonnage. Enfin, nous vous demandons de collaborer à l'obtention des coordonnées des commissions scolaires et des écoles inclus dans l'échantillon.
    • Dans le cas des commissions, districts, divisions ou centres de services scolaires : Nous avons besoin d’un échantillon représentatif de jeunes dans les niveaux concernés, et nous recherchons le soutien des commissions ou centres de services scolaires dont une ou plusieurs écoles ont été choisies au hasard pour participer à l'ECTADE. Le ministère de l'Éducation de votre province soutient cette enquête. Nous sollicitons maintenant votre soutien et votre coopération de manière officielle par la signature d'une lettre de soutien au projet et la permission d'approcher les écoles sélectionnées, ainsi qu'une aide au recrutement des écoles sélectionnées.
    • Dans le cas des écoles : Nous avons besoin d’un échantillon représentatif de jeunes dans les classes concernées, et un échantillon d’écoles a été choisie au hasard pour participer à l'ECTADE. Le ministère de l'Éducation de votre province et votre commission ou centre de services scolaire (le cas échéant) soutiennent ce projet. Nous sollicitons maintenant de la part des écoles sélectionnées un soutien et une coopération de manière officielle en vue de leur participation à l'ECTADE 2021-2022. Nous demanderons aux écoles de désigner un membre du personnel pour être l’administrateur de l’école. Cette personne sera responsable de l’enquête et travaillera avec CCI Research pour mener à bien l'enquête dans l’école.


}